Une histoire de près de 100 ans

Un lieu unique, permettant l’expédition par la mer et par la terre, proche de Setúbal et près du fleuve Sado, et la richesse du filon des calcaires et des marnes ont été des atouts plus que suffisants pour la création en 1904 d’une cimenterie, sur un site où existait déjà une exploitation de matières-premières depuis le XVIIIe siècle.

En résultat de la fusion de deux entreprises de la région, a été créée, en 1930, Secil – Companhia Geral de Cal e Cimento. Depuis les années 30 du siècle dernier jusqu’à nos jours, nombreux ont été les changements.

Les années 1994 et 2011 ont été marquants dans l’histoire de Secil. En 1994, Semapa acquiert 51% du capital de Secil et 100% du capital de CMP. CMP – l’abréviation de Cimentos Maceira e Pataias – est propriétaire des cimenteries de Maceira-Liz et Cibra-Pataias. Depuis 2011, Semapa détient la totalité du capital de Secil.

Voici quelques uns des principaux événements de l’histoire de Secil.

  • 1904

    Fondation Companhia de Cimentos de Portugal

    Fondation de la Companhia de Cimentos de Portugal et installation de la cimenterire d’Outão à Setúbal, qui démarre avec deux fours verticaux pour une production de ciment de 10 000 t/année.

  • 1923

    Inauguration de la cimenterie à Maceira

  • 1930

    Fondation de Secil

    Fondation de Secil - Companhia Geral de Cal e Cimento S.A., résultat de la fusion de Secil avec la Companhia Geral e Cal e Cimento et la participation des entreprises danoises F. L. Smidth & Co. Et Hojgaard & Schultz A/S.

  • 1950

    Inauguration de l’usine à Cibra-Pataias

  • 1975

    Nationalisation

    Suite à la nationalisation du secteur cimentier, Secil devient une entreprise privée avec l’état comme principal actionnaire.

  • 1978

    Démarrage de la voie sèche

    Le 1er four à voie sèche est mis en service, avec une sale de contrôle centralisée et informatisée (800.000 t/an),
    Ainsi est répondu à la croissance de la demande et à la nécessité de réduire le prix de revient.

  • 1982

    Fin de la voie humide

    L'ancienne usine de la Vallée de Rasca est désactivée, le processus de production par voie humide étant définitivement abandonné.

  • 1994/95

    Privatisation de Secil

    Suite à la privatisation du secteur cimentier, Secil devient une entreprise à capital entièrement privé. Semapa acquiert 51% du capital de Secil et l’ensemble du capital de CMP. A partir de ce moment, Semapa détient les cimenteries de Maceira-Liz et Cibra-Pataias.

  • 1998

    Certification de Outão

    En 1998, Secil acquiert la Certification de Qualité ISO 9001 et la Certification Environnementale ISO 14001. Secil est la quatrième usine en Europe à acquiérir ces certifications.

  • 2000

    Tunisie

    Acquisition de la Société des Ciments de Gabès. Cette cimenterie, qui a été reprivatisée par le gouvernement Tunisien, a une capacité de production de 1.400.000 t/année.

  • 2002

    Liban

    Acquisition d’une participation minoritaire de Ciments de Sibline, une cimenterie au sud de Beyrouth.

  • 2003

    Acquisition du capital entier de Secil

    Acquisition par Semapa du capital restant (49%), détenu par un partenaire danois. Désormais Semapa détient la totalité du capital de Secil.

  • 2004

    Angola

    Acquisition par Secil de 51% du capital d’Encime, une cimenterie située dans la baie de Lobito, Angola.

  • 2004

    Vente de parts à CRH

    L’irlandais CRH, l'un des plus importants groupes de matériaux de construction, acquiert 49% du capital de Secil.

  • 2007

    Liban - Madère

    En 2007, la majorité du capital de Ciments de Sibline et de Cimentos Madeira est acquis.

  • 2011

    Acquisition de tous les parts de CRH

    En 2011, Semapa acquiert les 49% de parts de CRH. Semapa devient désormais actionnaire unique de la société.

  • 2011

    Prix européen d’environnement

    Secil gagne le Prix Européen d’Environnement, dans la catégorie gestion, une initiative de la Commission Européenne.

  • 2012

    Brésil

    Secil acquiert une participation minoritaire de Supremo Cimento au Brésil.

  • 2015

    Brésil

    Secil acquiert la totalité du capital de Supremo Cimento. En outre, Secil construit une toute nouvelle cimenterie à Adrianopolis, la plus moderne du Brésil.

  • 2016

    Pays-Bas

    Secil acquiert un terminal dans le sud des Pays-Bas, près de la frontière belge, dans le port de Terneuzen.

  • 2017

    Espagne

    Secil acquiert en Espagne de Lafarge Holcim un terminal de ciment, deux carrières et treize usines de béton prêt à l’emploi.

Hoe kunnen we u helpen?

Neem telefonisch contact met ons op of stuur een formulier.