De son terminal, Secil vend deux types de ciment : CEM I 42,5 R et CEM I 52, R (nl). Ce dernier a été développé spécifiquement pour répondre aux caractéristiques spécifiques du marché autour du terminal. Ce ciment est fabriqué par Secil exclusivement pour le terminal à Terneuzen.

Les deux types de ciment sont certifiés par les organismes d’accréditation hollandais, belges et français (KOMO, BENOR et AFNOR respectivement). Ils sont soumis à un contrôle de qualité rigoureux et permanent à partir de la phase de production jusqu’à leur mise sur le marché.

Portugal

Avec une capacité de production d’environ 4 millions de tonnes de ciment par année, Secil avec ses trois usines, assure plus de 35% des besoins en ciment au Portugal.

L’usine Secil-Outão a une capacité de production annuelle de ciment de près de 2 millions de tonnes. Cette cimenterie est l’une des plus grandes du Portugal.

L’usine de Maceira-Liz a une capacité de production de 1,5 million de tonnes de ciment par an.

Dans la cimenterie Cibra-Pataias, du ciment gris et du ciment blanc sont fabriqués. Secil est le seul fabricant de ciment blanc au Portugal. Après le ciment, le béton est l’activité la plus importante du groupe Secil.

Par Unibetão, Secil détient plus de 30 centrales de béton prêt à l’emploi couvrant la quasi-totalité du territoire portugais.

Secil Britas, une entreprise qui détient plusieurs carrières au Portugal, exploite le granit et le calcaire pour le bâtiment.

Secil est également présent sur le marché des mortiers industriels à travers de Secil Argamassas. Cette entreprise, fondée en 1891, dispose de cinq usines sur le territoire portugais et exporte vers l’Espagne, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Angola.

Secil Prebetão, avec cinq unités de production, développe et fabrique des produits en béton. Chez Argibetão, entre autres des tuiles et des panneaux solaires sont fabriqués.

De plus, Secil est présent au Portugal sur le marché énergétique avec Reficomb (valorisation des déchets non métalliques), AVE (gestion des déchets) et Allmicroalgae (producteur de biomasse de micro-algues).

Pour plus de renseignements, voyez www.secil-group.com

Pays-Bas

En 2016, Secil acquiert un termianl de ciment dans le port de Terneuzen, dans le sud des Pays-Bas, près de la frontière belge.

De cet emplacement stratégique, Secil peut atteindre facilement ses clients aux Pays-Bas, en Belgique et dans le nord de la France.

Tunisie

La Société des Ciments de Gabès (SCG) était la première usine internationale à intégrer le Groupe Secil (2000). Située au sud de la Tunisie, l’usine de Gabès, qui dispose d’une structure portuaire, a pour principaux marchés les régions autour de la cimenterie.

Actuellement, Secil est actif en Tunisie dans la production de ciment, de chaux artificielle, du béton prêt à l’emploi et des produits en béton. SCG a une capacité annuelle de production de ciment de 1,4 million de tonnes.

Liban

Secil est entrée au Liban en 2002 avec l’acquisition d’une participation dans Ciments de Sibline. Cette unité, située au sud de Beyrouth, a une capacité de production de ciment de 1,2 million de tonnes par année. Cette usine est considérée le troisième plus grand producteur libanais de ciment et de clinker.

En 2007, Secil a renforcé sa participation dans Ciments de Sibline, détenant désormais 50,5% du capital. 

Secil est présent sur le marché libanais dans le domaine du béton prêt à l’emploi et les produits en béton à travers de sa filiale Soime.

Pour plus de renseignements, voyez www.siblinelb.com

Angola

Depuis 2004, Secil a une participation dans l’usine Encime, un broyeur de clinker situé à Lobito. A ce jour, Secil détient 51 % du capital de cette usine. La capacité de production annuelle de ciment est de 350.000 tonnes. Il existe un projet de construction d’une nouvelle cimenterie.

Cap-Vert

En 2005, Secil Cap Vert a été constituée. A Cap Vert, Secil est actif dans la distribution de ciment, agrégats et produits en béton.

Brésil

Secil a initié son activité au Brésil en 2011, avec l’acquisition d’une participation à Supremo Cimentos, une entreprise fondée en 2003 à Pomerode.

Outre cette usine, avec une capacité de production de ciment annuelle de 400 000 tonnes, ce groupe possède également plusieurs centrales de béton prêt à l’emploi dans la région du sud de Paraná et dans une partie de l’état de São Paulo.

En 2015, Secil acquiert la totalité du capital de Supremo Cimento. Dans cette même année, Secil inaugure une toute nouvelle cimenterie à Adrianopolis.

Cette dernière usine dispose d’une technologie de la dernière génération et d’un équipement à haut rendement. Elle a une capacité de production annuelle de ciment de 1,8 million de tonnes. Cette usine est considérée la plus moderne du Brésil et une des plus avancées dans le monde en termes de technologie, innovation, qualité du produit et durabilité.

Pour plus de renseignements, voyez www.supremocimento.com.br

Espagne

En 2017, Secil acquiert de LafargeHolcim un terminel de ciment, 2 carrières et 13 centrales prêt à l’emploi dans les régions Asturies et Galice. Par ce rachat, Secil consolide sa présence dans la Péninsule ibérique.

Pour plus de renseignements, voyez www.secil.es

Hoe kunnen we u helpen?

Neem telefonisch contact met ons op of stuur een formulier.